Attention, travaux routiers ligne 30 Lannion/Morlaix du 18 au 22 septembre, perturbations sur la ligne > + d'infos ici

Rechercher sur le site

Restons en contact !

Inscription newsletter

inscrivez-vous à la lettre d'information

Alertes SMS

+

Les réseaux sociaux

  • Retrouvez-nous sur Google Plus
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Retrouvez-nous sur YouTube
  • Retrouvez-nous sur Facebook

Renseignements

1 rue Monge - CS 10761
22307 LANNION Cedex

02 96 05 09 00

Actualités -  Déplacements -  le 11.09.2017  -

Aéroport de Lannion : pas d’interruption, Chalair assure la transition

Transport aérien

Jeudi soir, élus, chefs d’entreprises, collectivités, personnels de l’aéroport… ont fait front commun autour du Syndicat mixte de l’aéroport pour montrer leur soutien à la ligne Lannion/Paris. Pour la période transitoire jusqu’en décembre, la ligne va être assurée par Chalair.

Erven Léon, président du syndicat mixte de l’aéroport Lannion Côte de granit rose a martelé : « Notre principal objectif est de mettre fin à une situation d’incertitude et d’assurer la continuité du service public tout en respectant une totale transparence dans nos décisions. Tout ceci dans le seul intérêt de notre territoire et de nos entreprises. » Mobilisées, les entreprises le sont. Elles étaient nombreuses à avoir répondu à l’appel du Syndicat pour montrer qu’elles voulaient pouvoir compter sur une desserte aérienne Lannion/Paris.

En effet, la délégation de service public actuelle prendra fin le 22 septembre. La procédure qui avait permis de retenir la compagnie Chalair pour la nouvelle DSP selon de bonnes conditions financières (le service était sensiblement équivalent à celui de Hop !, l’actuel opérateur, mais la proposition de Chalair permettait de diminuer le déficit annuel, à savoir 2,1 M€/an au lieu de 3 M€/an), a été annulée par la décision du tribunal administratif de Rennes le 24 juillet dernier, « un jugement très sévère », a rappelé Erven Léon. En conséquence, une nouvelle procédure pour retenir une nouvelle compagnie doit être lancée (délai de 6 mois nécessaire donc pas avant mars 2018). Pour le syndicat et les élus, la continuité du service de desserte aérienne de Lannion doit donc se faire de toute urgence entre fin septembre et mars 2018. Le syndicat de l’aéroport, après consultation, a retenu la compagnie Chalair dans le cadre d’une DSP transitoire d’une durée de six mois.

Erven Léon a rappelé que cette période transitoire permettait « d’éviter une interruption momentanée du service, dont les conséquences seraient extrêmement préjudiciables aux entreprises du territoire, le temps de mettre en place une nouvelle consultation ». Jeudi, devant les chefs d’entreprises, le président s’est montré rassurant : « Vous pourrez réserver vos billets d’avion à partir de mardi ».

Desserte : l’incertitude gêne les entreprises

Quelles sont les conséquences de ces incertitudes pour les salariés des entreprises ? Devaient-ils prendre l’avion la semaine prochaine ? Témoignages recueillis sur place.

Patrice Le Boudec, PDG d’Idil (Ingénierie, développement, instrumentation laser). « Je dois être à Munich lundi, ensuite je vais en Pologne à Cracovie. Je vais devoir prendre le train, cela me rajoute 24 heures de voyage supplémentaires. Mais c’est surtout pour faire venir nos clients ici que nous avons besoin de pouvoir faire l’aller/retour dans la journée, sinon ça devient vraiment compliqué. En moyenne, nous avons 150 voyages annuels en avion effectués par nos clients. »

David Méchin, directeur de Photonics Bretagne (hub d’innovation en photonique). « J’organise une réunion le 27 ici à Lannion avec des partenaires qui viennent de Paris et de Bordeaux, mais je ne sais pas quoi leur dire pour arriver jusqu’à Lannion… Sans avion, Lannion semble tout de suite beaucoup plus loin de tout. Et vu d’ailleurs, cette perception d’éloignement est un problème pour le dynamisme économique. »